Madeleine Robitaille

Madeleine Robitaille

Deuxième d’une famille de cinq enfants, Madeleine est née à Mont-Laurier dans les années 60. D’une mère artiste, d’un père touche à tout, elle a vécu dans de nombreuses régions du Québec. C’est dans la magnifique municipalité de Kiamika qu’elle trouve un chez-soi.

Le goût de l’écriture a toujours été présent mais ce n’est qu’à l’âge adulte qu’elle se lance dans la rédaction d’un premier roman. Quelques autres suivront sans lectorat, pour son plaisir personnel. Le quartier des oubliés est le troisième roman écrit par Madeleine même s’il est le premier qu’elle a eu envie de voir publier.

Entre son travail de secrétaire juridique et son implication à la ferme familiale, Madeleine a peu de temps. Elle a ainsi développé le moyen efficace d’écrire dans sa tête pendant que ses mains sont occupées autre chose, avant de transcrire le tout sur son ordinateur portatif. Elle peut ainsi emmagasiner le premier jet de deux ou trois chapitres avant de trouver le temps de transcrire le tout.

Madeleine est très inspirée par les sursauts de la température : la chaleur, le froid, la pluie, l’orage, la neige… autant de caprice de mère nature sont prétextes pour faire naître une histoire. Profitant de sa facilité à se mettre dans les souliers des autres, Madeleine adore explorer le côté psychologique de ses personnages. De son point de vue, ses romans son essentiellement des thrillers psychologiques.

Un deuxième roman paraît dès le 9 avril 2008, intitulé Les orphelins du Lac.