fbpx
cobayes-kuala-lumpur

Être Cobaye

etre-humain

Cobayes à Kuala Lumpur

Cobayes à Kuala Lumpur

De : michel_williams@alphalab.com 

À : roger_savoie@alphalab.com

Date : 15 septembre

Objet : Suivi du patient B37-DUHB960509

Bonjour Roger,

Je me vois forcé d’annuler notre rencontre prévue demain, car je dois briefer d’urgence l’équipe de techniciens de labo. Voilà pourquoi je t’envoie par courriel mes commentaires sur le rapport que tu m’as soumis hier. 

Compte tenu des doutes que tu as soulevés, j’ai vérifié auprès de l’agent N121 chargé de surveiller le patient. Il m’a confirmé que le sujet a torturé et tué un animal lors de sa sortie en camping. Les « rêves » ou « scénarios » que le patient note dans son carnet doivent donc faire l’objet d’une attention particulière de notre part.

Ta suggestion de ne pas augmenter sa dose de Chlorolanfaxine pendant son séjour en Malaisie ne me plaît pas particulièrement, mais je dois admettre que tu as raison. Nos homologues à Kuala Lumpur n’ont pas les mêmes effectifs que nous et je crains qu’ils soient incapables de maîtriser notre cobaye dans le cas où celui-ci perdrait la tête. C’est dommage que tu n’aies pas pu obtenir son itinéraire là-bas…

Par rapport à sa copine… Elle a refusé sa première dose (200 mg) hier. Peut-être changera-t-elle d’avis rendue en Malaisie ? Ce serait formidable qu’elle accepte l’injection… Étant donné sa condition particulière, elle pourrait faire avancer nos recherches de manière significative !

J’entrerai en contact avec le Dr Zainal aujourd’hui même. Je saurai me montrer persuasif en ce qui concerne la surveillance de nos sujets tant qu’ils seront sur leur territoire.  

À bientôt,

Michel

Cobayes à Kuala Lumpur
Pour en découvrir plus... Lisez COBAYES !