À la dérive (37)

Effacer
En stock
*Prix en dollars canadiens. Taxes et livraison en sus.
Résumé

Maltraités et négligés par une mère alcoolique et toxicomane, Nolan et sa soeur, encore tout jeunes, sont pris en charge par la DPJ. Commence alors un long périple de famille d’accueil en famille d’accueil, au rythme des mauvais coups que fait Nolan pour en être expulsé.
A seize ans, après avoir passé la moitié de son existence dans le « système », Nolan est toujours convaincu qu’il réussira à retourner auprès de sa mère. Même si celle-ci ne lui témoigne plus aucun intérêt, il ne peut envisager sa vie sans elle et n’offre son attachement à personne d’autre. Jamais une nouvelle mère ne pourra être plus aimante que celle qu’il s’est fabriquée dans son imaginaire.
Son agressivité grandissante et ses séjours fréquents au centre jeunesse lui confèrent un statut de délinquant, de rebelle. Qui donc voudrait d’un adolescent pareil sous son toit ? Une famille, pourtant, semble finalement croire en lui… Et il y a Laurie. Si forte et courageuse. Se pourrait-il que cette rencontre parvienne à tout changer ?
L’abandon, qu’il soit vécu au sein d’une cellule familiale ou en institution, est souvent responsable du trouble de l’attachement. Des comportements défiant les règles établies par la société s’ensuivent, ainsi que les sanctions qui s’imposent. Il devient alors difficile de penser à l’avenir de façon optimiste. S’ouvrir aux autres peut être la solution pour réussir à repartir sur de nouvelles bases.

Détails
Nombre de pages :320
AUTEUR(s) : Nadine Poirier
ISBN : N / A
Date de publication :10/02/2017
Extrait du livre
Avis
  1. Les trouvailles d’une lectrice (Sabrina Kendall) (client confirmé)

    »Un adolescent violent et triste qui deviendra peu à peu un homme.
    Coup de coeur !
    5/5 »
    Mon avis complet ici :
    https://lestrouvaillesdunelectrice.blogspot.ca/2017/02/tabou-la-derive.html

  2. Joyce Richard-Corbin (client confirmé)

    Ce livre m’a virée à l’envers. J’avais envie d’allée rejoindre Nolan et sa soeur! Roman qui donne envie d’en apprendre sur le système et les jeunes qui y vivent.
    J’ai pour un instant eu envie de travailler pour la DPJ.

Ajouter un Avis

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.