L’emprise (8)

Effacer
En stock
*Prix en dollars canadiens. Taxes et livraison en sus.
Résumé

Trois meilleures amies qui découvrent la vie et l’amour.

Trois expériences totalement différentes, à travers lesquelles les jeunes filles apprendront que l’amour peut donner des ailes, mais aussi les couper.

Heureusement entre amies, on peut tout se dire! Enfin… c’est ce que Mathilde croyait avant sa rencontre avec Simon. Au début, tout était parfait entre eux, mais avec le temps, ce garçon qu’elle pensait être LE bon a commencé à exercer son emprise sur elle.

Quand l’amour devient une prison, que les paroles qui devraient être douces se transforment sournoisement en coups de poing au coeur, on ne sait plus à qui faire confiance. On ne veut rien voir, rien entendre. On préfère fermer les yeux. Et quand on devient soi-même la personne dont on se méfie le plus, on choisit de garder le silence. C’est ce que Mathilde a fait. Sauf qu’en gardant le silence, on peut perdre la voix et parfois même… la vie.

Une histoire d’amour ne devrait jamais être teintée de reproches, minée par une jalousie maladive ou ravagée par des paroles blessantes. Encore moins si cette histoire d’amour écorche au passage notre confiance et notre estime de soi. La relation entre Simon et Mathilde semble parfaite, mais sous les apparences se cache une violence psychologique qui détruit l’adolescente à petit feu.

Détails
Nombre de pages :270
AUTEUR(s) : Sophie Girard
ISBN : N / A
Date de publication :10/11/2011
Extrait du livre
Avis
  1. audrey ménard (client confirmé)

    Le Simon a l’air à tellement aimer Mathilde pour être jaloux à ce point. J’aime tellement ce livre. D’abitude je déteste lire, mais là c’est d’autre chose. Il devrait presque avoir une suite a cette merveilleuse histoire. Bon Simon est méchant dans l h’istoire mais ses lui mon préféré, malgré ses crises de jalousie. Tout ça pour dire que c’est le meilleur livre du monde. Alors merci d’avoir créé ce merveilleux livre.

  2. Sandryne Guay (client confirmé)

    C’est un livre très très intéressant. Ça explique bien une relation où il y a une possession et une violence psychologique. Dans le livre, Simon se sent tellement nul qu’il doit rabaisser Mathilde pour qu’elle ne s’aperçois pas de ses défauts. Bref, j’adore ce livre. <3

  3. Mélanie (client confirmé)

    Je m’attendais à mieux pour ce livre. J’ai trouvé que Mathilde était un peu trop « aveuglée » par l’amour. Je n’ai pas aimé les personnages et l’histoire laisse à désirer à mon avis.

  4. molliepascool (client confirmé)

    j­­­­´ai adorée ce livre je l´ai lu en une journée. On voit vraiment c’est quoi la violence psychologique. C’est une très belle histoire.À lire absolument.

  5. Mélanie D (client confirmé)

    Très, très bof comme histoire. Je n’ai jamais vécu de violence psychologique, mais Mathilde était bien trop naïve dans ce roman, tellement que tout ce que je me disais qu’elle était stupide du début à la fin. Je n’ai pas aimé.

  6. Karen Fournier (client confirmé)

    J’ai adoré ce livre. surtout à la fin !

  7. mortagnettes (client confirmé)

    Merci pour ton commentaire. Malheureusement, c’est une réalité qui existe et beaucoup plus qu’on le pense. L’auteure, qui est travailleuse sociale intervient beaucoup à ce niveau auprès des jeunes filles. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a choisi ce thème. Heureusement, il y a des jeunes femmes comme toi qui ne se font pas prendre au piège.

  8. mortagnettes (client confirmé)

    Merci pour ton commentaire !

  9. Réjean Roy (client confirmé)

    L’emprise, c’est l’histoire de trois meilleures amies qui découvrent la vie et l’amour. Or, ces trois adolescentes vivent des expériences totalement différentes. Les trois amies apprennent alors que l’amour peut leur donner des ailes, mais peut aussi les rendre misérables.

    Les adolescentes ont toujours été convaincues qu’elles pouvaient tout se dire et que personne ne pourrait nuire à leur amitié et à leur solidarité toute féminine. Or, c’était bien mal connaître Simon et sa bande.

    Au début, tout était parfait entre eux. Mathilde était éblouie de fréquenter Simon. Laurence et Joanie, pour leur part, fréquentaient les autres gars de la bande.

    Or, en peu de temps, ce magnifique garçon se mit à exercer une emprise malsaine et démoniaque sur Mathilde. Leur amour devint alors une prison. La jalousie devint une arme dangereuse. Les propos offensants se multiplièrent à une vitesse effrénée. Le doute s’installa en permanence entre eux. Les paroles qui devaient être douces se transformèrent en coups de poing au cœur. Le doute s’immisça entre eux comme une muraille infranchissable.

    Simon devint dangereux, fou furieux même. Il espionnait les allers et venues de Mathilde. Il scrutait les textos et les appels reçus sur le mobile de sa douce. Il errait devant son domicile le soir venu afin de s’assurer qu’elle ne fréquentait personne d’autre. Bref, il était obnubilé par elle. Il désirait la posséder entièrement.

    Évidemment, face à un tel supplice, Mathilde se sentit seule au monde puisque, comme tout bon manipulateur, Simon a su détruire son cercle d’amis. Mieux encore, il a su anéantir efficacement l’estime de soi de Mathilde afin que celle-ci se méfie d’elle-même et de ses capacités. En s’isolant et en gardant le silence, Mathilde a presque tout perdu, incluant la vie.

    Bref, c’est une véritable descente aux enfers… C’est une autre histoire d’amour qui se termine mal… Une parmi tant d’autres… Car, qu’on le veuille ou non, la violence psychologique est trop souvent présente de nos jours et non seulement chez les jeunes.

    Combien de gens doivent consulter un psychologue, un thérapeute en relation d’aide ou un psychiatre pour guérir d’une relation amoureuse destructive? En cas de doute, il faut savoir aller chercher de l’aide auprès d’intervenants compétents. Toute manipulation ou violence psychologique est inacceptable en 2015.

    Espérons que ce roman sera mis à la disposition de toutes les écoles de la province afin de mieux conscientiser nos jeunes à cette triste réalité qu’est la violence psychologique!

    L’emprise, Sophie Girard, Les Éditions de Mortagne, 2011, 272 pages

    Par : Réjean Roy, le 24 août 2015

    http://www.traitdeplume.ca

  10. Nana12 (client confirmé)

    J’ADORE CE LIVRE ( LA SUITE SVP ) 🙂

  11. Megan Pelchat (client confirmé)

    J’adore ce livre je trouve qu’il décrit très bien la situation de plusieurs femme ou adolescentes qui sont sous l’emprise de leurs copins. j’adore la collection Tabou

  12. Jo (client confirmé)

    Je suis sous le choc de voir qu’après 2 ans de relation de couple étant conjoint de fait il me fait subir sa et de men rendre compte 2 ans plus tard

Ajouter un Avis

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.