fbpx
oslo-ne-reagit-pas-la-chlorolanfaxine

Être Cobaye

etre-humain

Oslo ne réagit pas à la Chlorolanfaxine

Oslo ne réagit pas à la Chlorolanfaxine

Matériel : Extrait de rapport de recherche

Source : AlphaLab, division d’Oslo en Norvège

Date : 3 mars

Après trois mois d’observation du groupe de sujets Y75, nous pouvons conclure que la Chlorolanfaxine n’a aucun effet sur cet échantillon norvégien.

Une étude comparative avec les différentes branches internationales de l’organisation nous a permis de constater que le groupe Y75 est le seul qui ne manifeste aucune réaction au produit, et ce, même si nous avons augmenté les doses jusqu’à 3 000 mg par injection.

Dans deux de nos autres divisions, à Singapour et à Kuala Lumpur, la réponse des cobayes à des injections de doses normales a pourtant été immédiate et virulente. Si nous comparons également avec les échantillons nord-américains, ces derniers, bien qu’ayant développé des réactions plus modérées que les patients asiatiques, demeurent tout de même réceptifs à la Chlorolanfaxine.

Il est encore trop tôt pour émettre une conclusion définitive, mais plusieurs hypothèses ont été soulevées. Est-ce que l’environnement joue un rôle significatif dans l’obtention de résultats ? Les conditions hivernales extrêmes et le froid qui ont frappé le pays au cours des derniers mois influencerait-elle l’effet du produit ? S’agirait-il plutôt de l’alimentation locale ? Ou du bagage génétique des cobayes norvégiens ? Tant de variables qu’il nous faudra examiner de très près…

Nous espérons que nos cliniques-sœurs à l’international pourront nous soumettre à leur tour des rapports d’analyse qui étudient ces questions.

Dr Frédériksen, médecin en chef de la clinique d’Oslo.

Oslo ne réagit pas à la Chlorolanfaxine
Le mystère entourant AlphaLab vous intrigue ? Lisez COBAYES!