?add-to-cart=1863

Être humain

etre-humain

Ce qui ne tue pas | #20

  • Nombre de pages
    352
  • Auteur
    Emilie Turgeon
  • Date de parution
    15 janvier 2014
QTÉ
16.95$



QTÉ
12.99$




 

Résumé

Lili, Frankie et Liz avaient élaboré le plan parfait : mourir tous ensemble, sans que les gens croient à un suicide. C’est du moins ce qu’ils pensaient. Mais ça ne s’est pas passé comme prévu…

Lili, elle, a survécu.

Après un long coma, elle se réveille à l’hôpital, où tout le monde crie au miracle. Mais pour l’adolescente, c’est un désastre. Elle n’est pas morte comme elle le voulait ! Et ses meilleurs amis sont partis, la laissant seule pour endurer cette vie qu’elle désirait tellement fuir. Pas facile de se battre pour recommencer à marcher quand ton seul souhait est d’en finir…

Lentement, Lili prend toutefois conscience que son geste a eu de graves répercussions sur les membres de sa famille. Méritaient-ils toute la peine qu’elle leur a fait endurer ? D’ailleurs, ses raisons de vouloir mourir étaient-elles valables ? Au-delà du rétablissement de son corps brisé, la jeune femme devra entreprendre une guérison beaucoup plus difficile. Celle de son esprit.

L’adolescence est une étape obligée, bien qu’éprouvante. Beaucoup de questions nous tiraillent, plusieurs personnes ne semblent exister que pour nous mener la vie dure. Et quand les choses empirent, on en vient parfois à envisager des solutions extrêmes, comme un pacte de suicide. Un appui extérieur aurait pu aider Lili à y voir clair afin d’éviter d’emprunter cette voie sans retour.

Avis

  1. Emmy Langlois

    J’ai dévoré ce livre! Vraiment bon. Je le conseille vivement.

  2. anonyme

    c’est nu très bon livre mais il arrive des moments ou l’on se met trop à la place du personnage et on devient déprimé(e) à sa place.
    à lire ou à ne pas lire tout dépendant si on est trop déprimé sur la vie en général déjà

  3. Hélèn Rousseau

    j’adore très bon livre. À cause de mon jeune âge, mon école ne voulait pas je que le loue, mais avec une message de ma mère je peux. À la fin j’ai pleuré.

  4. Érika Rouillard

    Juste à lire le résumé il me donne envie de le lire sérieusement !!!

  5. Sabryna Blouin

    J’ai pleuré, j’ai sursauté, j’ai crié,… J’y allais au même rythme que le Lili. Cette situation m’a aussi donné la chance d’apprécié le roman puisque ma lecture à été plus lente que d’habitude et l’intérêt est loin d’être la cause de cette lecture en douceur, mais aussi en lenteur. L’attitude et les grands moments de réflexion de Lili m’ont fait réfléchir, mais aussi ralentir. À chacun des livres de cette série traite d’un tabou différent, celui-ci étant du suicide. Vivre ce tabou à travers Lili et comme elle là vécu est difficile moralement, mais à amener pour ma part des réflexions. Je suis heureuse d’avoir pu ressentir toute cette gamme d’émotions avec Lili et ces deux amis. Je remercie aussi l’auteure Emilie Turgeon pour ce merveilleux et émouvant roman.
    Sabryna Blouin

  6. anonyme

    Wow, ce livre est fantastique, en le lisant j’ai pleuré je me suis fâchée, j’ai fait tous les temps! L’histoire de Lili me désole réellement, et j’ai adoré ce livre.

  7. Joyce Richard-Corbin

    Sincèrement, j’ai rarement autant pleuré en lisant un livre. Les émotions que nous fait vivre cette survivante, qui ne voulait que mourir elle aussi et qui est pris dans ce secret, c’est simplement intense… Et la manière qu’elle a de quand même cheminer, évoluer et prendre un certain goût à la vie, malgré tout, ça vient diminuer le tabou et peut-être encourager quelqu’un.

  8. Marianne

    Jai adorée l’histoire et lespoir dans se livre. Plusieurs émotions m’ont parcourue durant ma lecture et cest ce qui rend se livre super interessant. Je recommende se livre a tout le monde qui ont un jour tenter de se suicider ou qui ont parfois les idées noires.

  9. charline

    je n’ai pas lu ce livre donc je ne peut pas dire si j’ai aimé ou pas… cependant, j’ai lu le résumé et c,est exactement le même résumé que le livre * le poids du mensonge … je trouve ça étrange qu’il y ait deux livre pareils dans la même collection …

    • mortagnettes

      Bonjour Charline,
      C’est normal que tu trouves une ressemblance entre ces deux romans. Bien qu’ils se lisent individuellement, Ce qui ne tue pas est la première partie et Le poids du mensonge est le deuxième volet de l’histoire. Les deux romans ont un thème différent. Nous t’invitons à les lire. 🙂

  10. Flavie

    Ce livre est de loin le meilleur livre que j’ai lu! L’auteure nous raconte la réhabilitation de Lili est c’est bien écrit et c’est intéressant. BRAVO!!!

  11. Amy

    Super bon livre, je l’ai choisi pour une presentation oral et c’est un succes

  12. Bruh

    Mon appréciation pour l’histoire était très limitée. Mon roman, Ce qui ne tue pas par Emilie Turgeon, était un roman plutôt dépressif qui parlait de la vie triste de Lilianne Dionne. Ses amis voulaient se tuer, donc elle aussi pour les suivre. J’ai sincèrement seulement trouvé ça plaisant quand elle se perdait dans ses pensée, comme lorsqu’elle se perd dans la forêt capillaire du Docteur Rochefort. J’ai un peu regretté mon choix, car j’ai trouvé que le livre avait des longueurs. Parfois lors de certaines chicanes avec sa famille, il en avait beaucoup, je trouvais ça moins divertissant. Lorsque Lili se fâche, commence à depresser très intensément et injurier le monde qu’elle est encore en vie, j’aurais pu m’en passer. Je croyait que le roman allait avoir plus d’humour, mais en vain, c’était depressif et dramatique. Je recommanderais ce roman aux personnes qui aiment ce type d’histoire d’adolescence de suicide, de récupération mentale et d’amour. L’histoire était potable, je comprend comment quelqu’un pourrait aimer le livre, mais cette personne n’est malheureusement pas moi. Ce n’était pas de mon goût .

    • mortagnettes

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Il est vrai que le suicide manqué, le deuil, la dépression et la réhabilitation du personnage rendent difficile le retour de la joie de vivre. ça n’aurait pas été très cohérent de rendre ce sujet léger dans le cas qui nous occupe. Les lectures TABOU sont rarement humoristiques et légères. Nous vous suggérons d’aller voir notre collection LIME ET CITRON pour égayer vos journées.

Add Review

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

18 17 
18