?add-to-cart=1070

Être humain

etre-humain

Cobayes-Sarah et Sid

  • Nombre de pages
    328
  • Auteur
    Eve Patenaude
  • Date de parution
    12 novembre 2014
QTÉ
19.95$



QTÉ
14.99$




 

Résumé

Le rêve brisé que je traîne derrière moi : le ballet.

Je m’appelle Sarah et, autrefois, j’en faisais. Oh, je danse toujours… mais nue. Dans un bar. Ça reste de la danse. Voilà ce que je me répète sans cesse pour ne pas m’écrouler, pour tenter d’oublier à quel point ma vie est misérable… En plus, je dois de l’argent à Carl, mon patron. Cinq mille dollars ! Où vais-je bien pouvoir trouver une telle somme ?

Le fantôme qui me hante toutes les nuits : Charlie.

Moi, c’est Sid. J’aurais pu être un super programmeur si ma vie n’avait pas dérapé. À la place, je suis devenu serveur dans un resto branché. C’est là que j’ai rencontré Sarah… Cette fille, j’en suis complètement fou. Même si elle a le don de se foutre dans la merde ! C’est en fouillant sur Internet que j’ai découvert qu’on peut faire beaucoup d’argent comme cobayes. Des milliers de dollars en échange de quelques injections… Le produit testé par Alphalab ? Peu importe, on a besoin de cet argent. Et puis, qu’est-ce qui pourrait nous arriver de si grave ?

Découvrez l’univers de COBAYES à travers la plume de sept auteurs différents. L’horreur et le suspense vous attendent dans les sept romans de cette série, à lire dans l’ordre… ou dans le désordre !

 

Avis

  1. Pierre-Alexandre Bonin

    J’ai terminé « Sarah et Sid » aujourd’hui. Et franchement, c’est intelligent et bien écrit, en plus de nous en donner pour notre argent côté rage meurtrière! Le concept est génial et bien exploité, les auteurs (que j’ai eu la chance de lire!) sont bien choisis et leurs styles se complètent bien, bref, je suis conquis!

    On veut « Yannick »!!!!!

  2. Julie L.

    J’ai fini de lire le 2e. Encore là, les personnages tombent dans la folie et c’est toujours aussi rouge . J’ai bien aimé le couple Sarah et Sid. Un genre de Bonnie & Clyde sanglant! J’ai bien aimé l’évolution de leur caractère (hanté de leur passé). Hâte au 3e

  3. Wilenta

    Bonjour à vous chère équipe des merveilleux livres Cobayes, je me nomme Wilenta. J’ai été au salon du livre samedi passé le 22 Novembre, j’ai lu des résumés de livres tout le long de ma visite, sans jamais trouver quelque chose qui me convenait et me satisfaisait, jusqu’à temps que je tombe sur le kiosque de Eve Patenaude. Elle a résumé son livre et j’ai tout de suite accroché. J’ai commencé à lire le livre dans le train sur le chemin du retrour. J’ai tout simplement adoré cette oeuvre ! j’ai fini ce fabuleux livre en 4 jours.. Ce livre m’a tout simplement époustouflé ! Votre façon d’écrire et le concept de cette série m’ont éblouie, votre travail est remarquable, merci pour ce que vous m’avez fait ressentir en suivant sarah et sid dans leur aventure. J’irai chercher celui d’anita cette fin de semaine 😉

    Surtout continuez votre beau travail ! De la part d’une fille de quinze ans qui a adorée vous lire, Wilenta 🙂

  4. Sarah

    Je suis tombée sur un livre de cette série sur l’étalage d’un magasin. Voulant tous les livres en même temps et, ayant appris qu’ils n’étaient pas tout publiés encore, j’ai préféré attendre. Et j’ai eu tord!!

    Deux jours plus tard, après avoir harcelé mon conjoint de « j’aurais du… », de « je regrette… » et avoir passé plusieurs minutes sur le site internet de l’éditeur (génial, les vidéos promotionnelles, en passant!!), il m’a fait la surprise de me les avoir achetés, tous les deux, dans un petit commerce près de son travail.

    J’ai ainsi lu Anita ce soir-là (en novembre) et, grâce au travail de l’auteure, j’ai sauté sur Sarah et Sid tout de suite après car je ne pouvais m’empêcher de sauter sur le livre suivant. Je n’ai pas été déçue. Malgré le côté un peu « cliché » des personnages principaux, l’univers de ce couple nouvellement formé m’a subjugué. Encore une fois, c’est merveilleusement écrit et les insertions des rapports d’AlphaLab apportent une nouvelle dimension à ce récit narratif (ce qui en fait l’un des principaux charmes à mon avis).

    Les passages où l’histoire coupe celle d’Anita sont aussi géniaux et excitant. Ça nous replonge dans la « grande » histoire et nous situe aussi mieux dans le temps par rapport à l’autre livre que les simples dates (à ce moment, où était Anita et que fesait-elle, etc.) En même temps, ça nous donne l’occasion d’avoir le deuxième côté de la médaille: ce que pensait l’autre personne, ce qui lui est arrivé. J’ai donc beaucoup accroché au concept et j’adore (pour Anita et Sarah et Sid, du moins) ce que l’équipe en a fait. Je trépigne d’impatience de connaître la réponse aux questions que ces livres m’ont amenés. Qui sont le O et le E ? Quels sont les intentions d’AlphaLab ? Que cache le chapitre final ? Vivement Benoit et Cédric (si je ne m’abuse). Je suis vendue à la série après ces deux premiers livres alors, merci, de l’avoir créée.

  5. Sophie Morin

    Tout un duo qu’on se surprend à aimer. J’ai particulièrement aimé l’écriture de l’auteure. L’univers de COBAYES est vraiment intéressant. Félicitations à tous ceux qui y travaillent sûrement très fort. C’est une excellente série.

  6. Elizabeth

    Honnêtement, j’ai commencé à lire la série de livres « Cobayes » et je ne peux pas m’arrêter. Malgré son côté tabou et gore (vraiment), j’adore! J’en ai lu 4, et « Sarah et Sid » a été le premier que j’ai lu. Je vais vous dire que c’est celui qui m’a le plus troublé (surtout la scène de la fin…) aussi. Mais l’histoire est tellement bien faite et les personnages aussi, on les voit peu à peu sombrer dans la folie et c’est le livre que je trouve le plus réaliste. Merci pour ce bijou! Je vais sûrement l’acheter un jour pour pouvoir le relire quand je veux. 🙂

  7. Dagio

    BRILLANT! WOW! Du jamais vu! On ne voit rien venir!
    J’ai dévoré ce livre! Je le recommande à tout le monde!! J’ai eu de réels frissons, et il m’en faut beaucoup pour m’épater en matière de bouquin!

  8. Mireille

    Définitivement le plus sensible de tous les Cobayes! Plus suspense qu’horreur par contre, mais ça m’a beaucoup moins dérangé que pour Yannick. L’auteure à une très belle plume, et elle a eue l’audace de présenter deux personnages (bien que pour Olivier, il y en a aussi deux..!). La finale est grandiose, et a bien rattrapé le petit manque d’élément horrifique!!!

  9. B

    Page 262. Dernière phrase du premier paragraphe: Le sang sourd instantanément.

    • mortagnettes

      Bonjour ! Eh non, il ne s’agit pas d’une erreur, mais bien tu verbe «sourdre» à l’impératif présent, à la 3e personne du singulier. Ce verbe est un synonyme de «jaillir » et il peut s’appliquer à tout liquide, dont le sang. 😀

Add Review

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

305 16 112 
305