elle-ou-lui

Être humain

etre-humain

Elle ou lui | #34

QTÉ
16.95$



QTÉ
12.99$




 

Résumé

Capitaine de son équipe de hockey, adolescent populaire et respecté, Dominic n’a rien à envier à qui que ce soit. Sa blonde, Camille, est sûrement la plus belle fille de l’école, et il l’aime plus que tout. Sans compter ses nombreux amis avec qui il adore faire la fête.

Malgré tout, le jeune homme se sent différent. Depuis quelque temps, il éprouve des désirs qu’il ne peut plus ignorer. Surtout lorsque Karl débarque en ville et chamboule sa vie, lui faisant découvrir une autre facette de sa personnalité. Au fil de leurs rencontres, Dominic commence à comprendre qui il est vraiment.

Que faire quand les filles et les garçons nous attirent, mais qu’on sait à l’avance que personne ne pourra l’accepter ? Tant de gens le voient comme un ado parfait… Tant de gens que Dominic a peur de décevoir s’il dévoile sa vraie nature.

Beaucoup considèrent la bisexualité comme de l’homosexualité refoulée. D’autres pensent qu’il s’agit d’une excuse pour entretenir des relations sexuelles avec plusieurs partenaires à la fois. Même au sein de la communauté gaie, nombre de bisexuels se font rejeter, accusés de n’appartenir à aucun groupe. Trop peu comprennent qu’ils  s’autorisent simplement à être amoureux, avant tout, d’un autre être humain. Sans se limiter à son genre.

Avis

  1. camille aubin

    j’ai ADORÉ ce livre, le meilleur que j’ai lu!

  2. anonyme

    Ce livre est G-É-N-I-A-L !!!

  3. Réjean Roy

    Elle ou lui, de Marilou Addison, un brillant roman sur la bisexualité!

    Dominic est un adolescent populaire et respecté à l’école, dans sa famille et au sein de sa communauté. Capitaine de son équipe de hockey et amoureux fou de la très séduisante Camille, il n’a rien à envier à personne. Comme il compte dans son entourage de nombreux amis, il est très sollicité et adore faire la fête.
    Malgré ce bonheur apparent, Dominic se sent différent, surtout qu’il éprouve depuis un certain temps des désirs qu’il ne peut plus ignorer.
    En fait, c’est le petit nouveau qui est responsable du chamboulement émotionnel vécu par l’adolescent.
    Avec son exubérance, son excentricité, sa bonne humeur contagieuse et son sourire énigmatique, Karl ne laisse personne indifférent. Ouvertement gai, il dérange les autres élèves. Certaines filles l’adorent, d’autres non. Plusieurs garçons préfèrent se tenir à l’écart, de peur d’être étiquettés gais comme lui.
    Au fil de leurs rencontres, Karl fait découvrir à Dominic une nouvelle facette de sa personnalité. Lentement, le capitaine commence à comprendre qui il est vraiment.
    Comment doit-il réagir en constatant qu’il est à la fois attiré par les filles et les garçons? Comment ne pas décevoir à la fois Camille et Karl, ces deux êtres qui comptent le plus au monde à ses yeux? Comment ne pas blesser ses amis inutilement même s’il sait pertinemment bien que certains seront incapables de l’accepter pour qui il est vraiment? Comment ne pas décevoir tous ces gens qui le voient comme un ado parfait?
    Ce nouveau roman de Marilou Addison fait brillamment le tour de la question.
    On constate vite l’ambivalence des protagonistes impliqués dans l’histoire. Karl, comme bien d’autres gais, croit à tort que Dominic n’est qu’en transition et que son homosexualité resplendira éventuellement. En effet, nombreux sont ceux qui considèrent la bisexualité comme de l’homosexualité refoulée.
    D’autres soutiennent la thèse que c’est une simple excuse pour baiser avec plusieurs partenaires simultanément.
    Voilà d’ailleurs pourquoi les bisexuels sont souvent rejetés au sein même de la communauté gaie, car on les accuse de ne rien avoir en commun avec la gente homosexuelle.
    Ayant fréquenté de nombreux bisexuels au cours de mon existence, je peux confirmer qu’ils sont nombreux à s’empêcher de vivre et de discuter ouvertement de leur différence.
    Dommage! Ils pourraient enfin apprendre à être heureux et à aimer, peu importe qui ils aiment.
    Espérons que ce roman saura ouvrir les yeux à plusieurs lecteurs et que celui-ci aura des échos auprès de ceux qui souffrent en silence.
    Il est à souhaiter que ce nouveau roman permette de combattre les préjugés. Vivement qu’il devienne un outil de plus pour lutter contre la biphobie à l’école. Nous n’en sortirons que davantage grandis.
    Merci à l’auteure pour son oeuvre.

    Elle ou lui, Marilou Addison, Les Éditions de Mortagne, 2016, 320 pages

    Par : Réjean Roy
    Page Facebook : Au-delà des mots, il y a la critique.
    Le 11 janvier 2017

Add Review

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

18 17 
18