vie-entre-parenthese-la

Être humain

etre-humain

Vie entre parenthèses, La

QTÉ
24.95$



QTÉ
18.95$




Extrait

 

Résumé

Prénom: Corinne
Âge : mûr
Sexe : femme et fière de l’être !
Statut : en couple, mais pour combien de temps ?
Je recherche : une bouée de sauvetage…

Selon Didier, les gens tiennent trop à leurs problèmes pour vouloir s’en débarrasser. Communiquer ? Sortir ses tripes pour faire le ménage ? Hé ! Minute ! L’évolution n’en est pas encore rendue là pour l’espèce mâle et dominante ! OK, OK, je me calme. N’empêche… Quels sont les trois vœux qu’un homme voudrait voir exaucés par un génie ? Le sexe, le pouvoir et l’argent. Quelles seraient les réponses d’une femme ? L’amour, le bonheur et l’amour. Pas surprenant que je sois la seule à galérer pour que notre couple garde la tête hors de l’eau…

Prénom: Didier
Âge : ça dépend des yeux qui me regardent
Sexe : homme à la dérive
Statut : en relation sous respirateur artificiel
Je recherche : un sens à tout ça…

Corinne est dans son monde, moi dans ma bulle. Rien de nouveau sous la lune. Comment va notre couple ? Autant demander à un mourant quels sont ses projets de vacances ! Personnellement, j’aurais laissé notre histoire mourir sans assistance. Mais Corinne s’accroche. Elle veut insuffler une dernière dose d’oxygène à notre couple, un ultime coup de défibrillateur. J’essaie de faire le gars cool que rien ne touche… En réalité, ça me fout les bleus. Au fond, ce sont les femmes qui sont courageuses. Les hommes n’ont que des couilles…

Avis

  1. Vincenzo Sciullo

    Beaucoup aimé ce livre.

    Les réflexions et les états d’âmes de Didier et Corinne qui vivent leur vie de couple…entre parenthèse, sont riches en qualités humaines.

    On tourne les pages en se demandant comment tout ça va finir. Bravo.

  2. Guy

    Un roman qui sort des sentiers battus…, drôle, réaliste mais rempli de surprises…c’est vraiment bien écrit. Un moment de détente qui ne déçois pas le lecteur jusqu’à la fin. Je reste sur ma faim, j’attends le prochain roman. Bravo M. Desbois.

  3. Louise Rivard

    J’ai lu ce roman avec un vif intérêt. Hervé Desbois a une très belle plume en plus d’être un brin poétique et philosophique, ce qui ajoute au plaisir que j’ai éprouvé tout au long de ma lecture. Ce serait un réel bonheur de retrouver ses personnages dans une nouvelle histoire.

  4. Jean-Luc Doumont

    Le couple. Oui, le couple. Sujet qui fera beaucoup couler d’encre encore dans la littérature. Un sujet inépuisable pour les auteurs.
    Hervé Desbois s’est lancé dans un pari risqué, celui de mettre en lumière la vie d’un couple dans son quotidien. Cela aurait pu perdre de son originalité après quelques chapitres, perdre aussi de sa véhémence, de son désir de vouloir faire passer un message à son lecteur.
    Desbois a échappé à tout cela et a maîtrisé son roman d’un bout à l’autre, lui donnant à chaque parcelle de vie un souffle nouveau.
    Son habilité littéraire et son style très unique n’échapperont pas aux lecteurs qui vont reconnaître en lui un auteur majeur au Québec.
    Ma réflexion suite à ce roman est, que certainement l’homme est un éternel, adolescent!
    Magnifique!

  5. Joanie Péloquin-Dumoulin

    Le couple, la routine dans laquelle on s’enlise et qui devient très rapidement terne et fade. C’est ce qui arrive à Didier et Corinne, en couple depuis plus de sept ans. Alors que les engueulades se suivent et se ressemblent, ils cherchent tous deux une solution chacun de leur côté, sans oser s’affronter réellement.
    Chaque chapitre est écrit alternativement du point de vue de Corinne et de Didier, ce qui permet d’avoir leur opinion à tous les deux et de voir combien est ridicule la situation dans laquelle ils s’embourbent. D’un point de vue général, l’histoire de Corinne et Didier nous fait réaliser à quel point les pires différends peuvent être le résultat de mésententes absurdes.
    Et c’est là, je crois, toute l’importance du roman, ce qui le met dans une catégorie à part des autres. On a l’habitude de ces histoires, vues du côté féminin où la femme entreprend toutes sortes de démarches plus excentriques les unes que les autres pour sauver son couple / tenter de comprendre l’homme / rendre son chum fou… pour finalement se rendre compte que la meilleure solution, c’est de s’assoir face à face et discuter.
    La vie entre parenthèses ne fait définitivement pas partie de la catégorie des histoires d’amour clichées : on est ancrés dans la réalité.

  6. André Sylvestre

    Je viens de terminer La vie entre parenthèse. Je suis encore sous le choc. J’ai littéralement dévoré votre livre ce qui ne m’était pas arrivé depuis Jonathan Livingstone et Les élucubrations d’un Messie récalcitrant de Richard Bach. Jamais je n’avais eu le plaisir de lire autant de savoureuses tournures de phrases dans une même œuvre littéraire. Je me demande encore où vous avez acquis les connaissances pour en arriver à manier si habilement la partie mentale de vos personnages. Vous jonglez avec les mots d’une façon remarquable et votre maîtrise de la langue de Molière est tout à fait exquise. Bref, j’ai eu plaisir fou à vous lire et je vous invite à récidiver dans les plus brefs délais autrement je vais retomber dans l’ennui. Je vous donne un dix pour avoir maintenu de façon optimale mon attention jusqu’au dernier mot de votre histoire.

  7. France Morency

    Quel beau petit bijou de livre! Savoureux, charmant, allumé, touchant. Des mots qui font réfléchir tout en faisant rire. Hervé Desbois a eu du culot d’oser écrire du point de vue d’une femme, mais il évite les clichés et démontre beaucoup de délicatesse dans sa démarche. On s’attache rapidement aux personnages, qui sonnent vrais, avec leur passion et leur défauts. Ils dénotent une grande observation de la part de l’auteur. Il n’y a pas vraiment de coupable dans cette histoire, mais plutôt des responsables et c’est un point de vue rafraichissant.
    Une lectrice charmée.

  8. Karine Bélanger

    J’ai VRAIMENT adoré votre roman pour adulte! Votre poésie, vos « anges » et votre histoire sont venus me chercher quelque part au fond de moi à un point où je ne pouvais plus en décrocher. Ça a déposé un baume sur ma vie de couple. Ça me fait comme un « boost » dans le fait de la créer encore plus, jour après jour, maintenant jusque dans le futur. Il y aura une suite j’espère! Merci.

  9. Christiane Desjardins Doucet

    C’est un roman que j’ai vraiment adoré du début à la fin. C’est parfois drôle et rempli de passages où on peut se reconnaître et reconnaître des personnes qu’on côtoie. Ça m’arrive de détester terminer un livre et ça s’est produit avec La vie entre Parenthèses. Je l’étirais pour ne pas arriver trop vite à la fin. Mais bon, il faut passer à autre chose un moment donné. Dans tous les cas, Hervé est devenu un de mes auteurs préférés. Je suis une fan de son travail non seulement comme écrivain, mais aussi comme auteur compositeur. Ça fait plaisir de voir comment il est prêt de ses lecteurs et lectrices aussi. Petit bijou de roman et merci d’être là Hervé. 🙂

  10. Isabelle Fortier

    J’ai lu le roman de Hervé Desbois et je l’ai trouvé exceptionnel. Je l’ai lu en une seule journée, ce qui indique clairement qu’il était bon car si je tarde à lire un livre, c’est qu’il ne m’intéresse pas vraiment. Il a un style d’écriture à lui seul et sa façon de faire parler la femme dans un chapitre et l’homme dans l’autre, est géniale. Tu as envie d’aller voir d’un chapitre à l’autre ce qui se passera, c’est un livre qu’il faut avoir dans sa bibliothèque.

Add Review

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

305 15 
305