fbpx
transcription-de-video-sujet-b37-wesa925623

Être Cobaye

etre-humain

Transcription de vidéo : Sujet B37-WESA925623

Transcription de vidéo : Sujet B37-WESA925623

Objet : Transcription de vidéo

Date : Dans la nuit du 9 au 10 octobre

Sujet : B37-WESA925623

Sources : Les images proviennent des caméras de surveillance d’un stationnement extérieur (Caméras A et B), d’une quincaillerie (Caméra C disposée à l’angle des rues Churchill et Garner), ainsi que de l’appartement de la patiente (Caméra D).

Caméra A :

23:05 : La patiente s’extirpe tant bien que mal du côté passager d’une voiture noire. Elle s’appuie contre la portière pendant un moment, semble prendre une grande inspiration, puis saisit un petit sac en plastique à l’intérieur de la voiture. Elle s’éloigne à pas lents mais assurés. Le véhicule ne redémarre pas après son départ.

Caméra B :

23:06 : Le sujet marche sous un lampadaire. Malgré la piètre qualité de l’image, on voit parfaitement les taches qui souillent son pantalon. Sa camisole aussi est imbibée de ce qui est fort probablement du sang. La tête penchée et les bras croisés sur la poitrine, elle continue d’avancer.

Caméra C, appartenant à la quincaillerie aux angles des rues Churchill et Garner :

23:20 : On peut apercevoir la silhouette de la patiente, de l’autre côté de la rue. Elle se plaque brusquement contre le mur de briques d’une bâtisse, comme si elle avait entendu quelque chose. Elle reste dans cette position, immobile, pendant quelques secondes.

Caméra A :

23:22 : Le véhicule n’a toujours pas redémarré. L’homme qui accompagnait la patiente n’est jamais sorti de la voiture.

Caméra B :

23:22:  Un zoom sur la voiture nous permet de deviner une silhouette sur le siège du conducteur. La personne ne bouge pas.

Caméra C :

23:22 : La patiente se décide enfin à reprendre sa marche.

Caméra A :

23:55 : Le Nettoyeur dépêché sur les lieux s’approche du véhicule.

Caméra D :

00:35 : La patiente se faufile discrètement à l’intérieur de son logis. Étrangement, elle ne porte pas le même chandail qu’elle avait sur les dernières images de la caméra C, une trentaine de minutes plus tôt. Elle ignore la présence de son conjoint et de ses compagnons, dans le salon, et se dépêche d’aller dans la salle de bains. Juste avant qu’elle s’y enferme, la caméra capte une image bien précise de son visage : il est barbouillé de sang.

1:23 : Propre et d’humeur plus légère, le sujet sort de la salle de bains pour rejoindre son conjoint dans le salon. Elle se colle contre lui, l’air insouciant.

Observations : Il y a une réelle montée d’agressivité chez la patiente. Nous pensons également qu’elle est tombée par hasard sur la victime d’un autre sujet de l’étude B37, ce qui expliquerait le détour qu’elle a effectué avant de rentrer chez elle. Les rapports des Nettoyeurs nous éclaireront davantage là-dessus. Les caméras A, B et C ont été volées par le Nettoyeur chargé de surveiller B37-WESA925623 et elles seront détruites sous peu, dès la fin de la transcription ci-présente.

Conclusion : Les résultats sont très encourageants chez cette patiente.

Transcription de vidéo : Sujet B37-WESA925623
Pour lire cette scène du point de vue d'Anita... Lisez son roman!