une-obsession-pour-les-yeux

Être Cobaye

etre-humain

Une obsession pour les yeux

Une obsession pour les yeux

Patient numéro : B37-MONO970813

Rapport de nettoyage numéro : 19/09/d886

Détails concernant les victimes :

Homme, 6 pieds 1, jeune trentenaire. Femme, 5 pieds 4, fin vingtaine aussi. Leur fille, âgée d’environ dix-huit mois.

À notre arrivée, la femme avait la langue tranchée et plusieurs lésions visibles sur le corps. Un hématome au front témoigne qu’elle aurait préalablement été assommée ; des taches de sang sur la porte du réfrigérateur appuient cette hypothèse. Elle aurait également subi des sévices sexuels. Sa fille est morte noyée (dans l’évier de la cuisine). Les yeux de la mère et de la fille ont été arrachés, possiblement avec la cuillère retrouvée dans l’évier de la cuisine. Nous étions sur les lieux pour commencer le nettoyage lorsque l’homme est arrivé et a découvert la scène macabre. Nous n’avons pas eu d’autre choix que de l’abattre à bout portant à la tête, pour simuler un suicide.

Témoins : À part le père, abattu, aucun. Pas de signe d’infraction non plus. Le sujet a réussi à se faire inviter à l’intérieur du domicile. Toutefois, notre coup de feu a alerté un voisin, qui a immédiatement appelé la police. Impossible pour nous de procéder au nettoyage habituel. La scène de crime a donc été maquillée pour ressembler à un drame familial.

Durée du nettoyage : Nous avons eu le temps d’effacer les empreintes du sujet sur les lieux et de positionner les corps pour faire croire à la thèse du drame familial (mère et fille dans les bras l’une de l’autre, dans une position fœtale, le corps du père étendu sur elles). Grâce à la collaboration de notre agent de police infiltré, l’enquête mènera vers cette hypothèse.

Autres détails : L’homme était l’amant du père du sujet. Le modus operandi confirme l’obsession de ce dernier quant aux yeux de ses victimes. Nous ne les avons pas retrouvés sur les lieux, ce qui laisse supposer qu’il les conserve. Reste à savoir pour quel usage…

*Urgent* : Le sujet agit à une cadence très élevée. Nous avons besoin de nettoyeurs supplémentaires. En un peu plus de vingt-quatre heures, il a fait huit victimes (voir rapports de nettoyage 19/09/d884, 19/09/d885, 19/09/d887, 19/09/d888 et 20/09/d889).

Rapport rédigé par : N095 et N054

Une obsession pour les yeux
Vous en voulez plus ? Acheter le roman