fbpx
une-patiente-surveiller-de-plus-pres

Être Cobaye

etre-humain

Une patiente à surveiller de près

Une patiente à surveiller de près

La chercheure Marilou Addison a soulevé quelques inquiétudes concernant le cas B37-WESA925623, dont elle a la responsabilité.

Selon les observations de madame Addison, le produit semble affecter la mémoire du sujet de manière irréversible. À ce jour, la patiente est la seule du lot B37 à souffrir de cet effet secondaire, mais le cas B37-COUY850701, sous la tutelle du chercheur Martin Dubé, pourrait présenter un trouble semblable – nous n’en avons pas encore la certitude. Pour notre part, nous sommes d’avis que ces pertes de mémoire jouent plutôt en notre faveur, alors nous attendons avant d’intervenir.

Une note au dossier mentionne également une augmentation importante de la libido de la patiente, augmentation remarquée aussi chez le sujet B37-FAUS946013. Nous devons contrer cet effet secondaire le plus rapidement possible afin que nos cobayes restent centrés sur l’objectif visé par l’administration de la Chlorolanfaxine.

***Nous vous invitons à consulter le dossier du sujet B37-WESA925623, lequel renferme des informations détaillées quant à son évolution ainsi qu’aux effets du produit sur son organisme. N’hésitez pas à mentionner toute observation pertinente à la chercheure Addison. Nous fondons beaucoup d’espoir sur sa patiente, une des plus prometteuse du lot B37.***

Pour en savoir plus sur ce dossier chaud, visitez le profil de Marilou Addison.

Une patiente à surveiller de près
Pour en découvrir davantage sur les pertes de mémoire d'Anita... Achetez le livre !