Pour la vie (67)

Effacer
En stock
*Prix en dollars canadiens. Taxes et livraison en sus.
Résumé

Ma meilleure amie et moi, on se connaît depuis toujours. On se partage tous nos secrets, toutes nos histoires. On est tout le temps l’une avec l’autre. C’est simple, on est Fanny et Abi pour la vie !
Enfin, c’est ce que je croyais… jusqu’à ce qu’on arrive au cégep. Entre nos programmes complètement opposés et les nouveaux amis que Fanny s’est faits, j’ai l’impression qu’une distance commence à s’installer. Qu’on est rendues trop différentes pour être aussi proches qu’avant.
Ça ne semble pas déranger Fanny, alors que moi, j’ai le sentiment qu’une partie de mon être m’est arrachée…

Les peines d’amitié peuvent parfois faire aussi mal, sinon plus, que les peines d’amour. Mais il peut être difficile d’en parler, parce qu’on les prend généralement moins au sérieux. Pourtant, elles sont bien réelles. Lorsqu’une relation amicale se termine, il est normal de vivre un deuil.

Détails
Nombre de pages :288
AUTEUR(s) : Marilou Addison
ISBN : N / A
Date de publication :13/09/2023
Extrait du livre
Avis
  1. Un roman à la fois

    a plume de cette auteure que j’apprécie beaucoup, dans une série de romans qui me charme littéralement à chaque fois. Chaque mot, chaque personnage, chaque détail ont leur place dans ses écrits et rien n’est laissé en plan. Pour la vie, c’est un roman jeunesse de la collection Tabou, qui aborde et démystifie les peines d’amitié. On découvre Aby et Fanny, deux amies d’enfance qui voient leurs chemins se séparer à la fin de leur adolescence. Même si Fanny n’est pas toujours correcte avec Aby et qu’elle nous fait rager par moments, ça reflète exactement comment deux personnes proches peuvent devenir de parfaits inconnus quand les intérêts et les personnalités changent, et je cite : en vieillissant, on change, on évolue. On prend des chemins différents. Ça veut pas dire que vous allez jamais vous retrouver. Sauf que si ça arrive, vous serez plus à la même place, elle et toi. Robin, le frère de Fanny, apporte de la douceur et de la sagesse à cette histoire douce et triste à la fois. Même si le sujet de ce Tabou est moins percutant que ses semblables, il n’en demeure pas moins que vous serez touché par cette histoire d’amitié sincère.

  2. Lynda Massicotte

    Le commentaire de Lynda : ♥ Coup de coeur ♥
    Et non ce n’est pas surprenant que cette lecture soit un coup de cœur, à mon avis tous les romans de cette collection le sont.
    On entend souvent parler de la peine d’amour, dans la vie, les films, les livres, etc. Mais qu’en est-il de la peine d’amitié ?
    C’est ce que nous allons vivre à travers Abi et Fanny. Ces deux jeunes filles sont amies depuis la maternelle ou presque, toujours ensemble, l’une ne va pas sans l’autre.
    À l’entrée au secondaire tout part en vrille. Fanny se lance dans des nouvelles amitiés sans hésitation, et qui dit nouveaux amis dit aussi nouvelles expériences de vie, sorties, garçons, et bien sûr changement d’attitude, on peut facilement dire qu’elle est déchaînée.
    Abi tant qu’à elle est beaucoup plus introvertie, et ne jure que par Fanny, mais voilà, il n’y a plus de place dans la vie de Fanny pour Abi, son amitié pour celle-ci, prend le bord et elle ne s’en préoccupe pratiquement plus. Mais Abi, elle est désemparée, elle est blessée, atteinte dans son cœur, elle ne comprend tout simplement pas que Fanny la traite de cette façon.
    À travers tout ça, il y a Robin, il est le frère de Fanny et n’est pas du tout d’accord avec le comportement de sa sœur et surtout, pas d’accord sur les sorties et sa façon de traiter Abi… Parce qu’à quelque part, Robin a un petit faible pour Abi qui elle le voit seulement comme le grand frère de sa best.
    J’ai vraiment aimé ce livre, Marilou Addison a vraiment trouvé les mots pour nous faire ressentir les sentiments d’Abi. Oui, on comprend comment ça fait mal, quand notre meilleure amie décide de poursuivre sa vie sans nous inclure.
    Par bout, on en veut à Fanny, mais d’un autre côté, c’est la vie, on vieillit, nos intérêts changent, même si à quelques reprises, je l’ai trouvé un peu dure envers Abi.
    Tant qu’à Abi, j’ai eu de la peine pour elle, elle a appris à la dure, que oui même l’amitié peut s’arrêter un jour, du moins l’amitié exclusive.
    Quand Abi finira par comprendre tout ça, elle pourra elle aussi faire tomber les barrières qu’elle érige autour d’elle, se faire de nouveaux amis et pourquoi pas un petit béguin.
    J’adore l’écriture de Marilou Addison, elle est capable de nous faire ressentir un paquet d’émotions et de sentiments à travers ses mots, on a l’impression d’être au CEGEP avec ces jeunes…. Un petit coup de cœur, c’est bien évident.

Ajouter un Avis

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *