cobayes-olivier

Être humain

etre-humain

Cobayes-Olivier

  • Nombre de pages
    328
  • Auteur
    Yvan Godbout
  • Date de parution
    7 octobre 2015
QTÉ
19.95$



QTÉ
14.99$




 

Résumé

Mon souhait le plus ardent : vaincre la tourmente.J’en ai marre. Marre de mes cicatrices qui attirent le regard de tous et qui, paradoxalement, éloignent celui de mes parents. La mort de mon frère jumeau ne m’a pas que rendu invisible à leurs yeux, elle a également provoqué chez moi d’importants troubles anxieux. Au fil des années, la tourmente s’est nichée dans mon esprit. J’ai peur qu’elle ne s’y soit installée pour toujours.

À dix-huit ans, je devrais avoir d’autres ambitions que de devenir fou, non?

Je veux changer de vie. Fuir ce foyer où déambulent une mégère, un salaud, un vieux beagle dépendant affectif et un fantôme qui cherche sans cesse mon attention. Mais surtout, je veux guérir. Je crois avoir trouvé la solution. En fait, c’est plutôt la solution qui m’a trouvé…Un simple cerne de café sur une page de journal, et le tour était joué.

Découvrez l’univers de COBAYES à travers la plume de sept auteurs différents. L’horreur et le suspense vous attendent dans les sept romans de cette série, à lire dans l’ordre… ou dans le désordre !

Avis

  1. Mireille

    Je l’ai fini ce matin…. Cobayes a réussi un tour de force en me faisant connaître (et aimer ) la lecture Québécoise. Bizarrement je croyais que nos écrivains de gore étaient trop… je dirais… frileux, pour m’en mettre plein les yeux, et les tripes (mis a part Monsieur Sénécal, seul auteur que j’ai eu l’audace de lire). Merci à toute l’équipe de nous faire vivre une expérience hors du commun !

  2. La passionnee de livres

    J’ai adoré je me suis suprise à aimer moi qui n’aimait pas vraiment l’horreur…j’ai fait un billet dans mon blogue. http//Lapassionneedelivres.weebly.com

  3. Nadine

    Excellent livre! Histoire bien ficelée, psychologie du personnage intrigante et intéressante. Très bonne intrigue, je l’ai dévoré dans le temps de le dire…
    J’aime les histoires d’horreur et on peut dire que j’ai été bien servie!!

  4. Patrick

    J’aimais déjà bien la série, mais là, je viens carrément de tomber en bas de ma chaise! Je ne m’attendais pas à ça, sérieusement…C’est tragique, triste, parfois comique, souvent horrible, et plein de suspense. Et ça va loin, très loin! Et que dire de la finale. Wow! Vivement le prochain!

  5. Isabelle (client confirmé)

    Un « délice » !Je l’ai lue en deux jours, captivée parfois choquée! Olivier restera gravé dans ma mémoire un bon moment!Merci Yvan Godbout, pour ce moment qui nous fait oublier les petits tracas du quotidien! 🙂 J’en redemande encore avp!

  6. Marie Laporte

    Je viens de terminer Cobayes, tome 5 : Olivier, et je dois dire que je suis vraiment sidérée! Dans le bon sens…

    Quand je croyais que ça ne pouvait pas aller plus loin ou me surprendre plus, l’auteur arrivait à repousser les limites de l’horreur et du gore… Vraiment, les descriptions sont bien dosées, trop quand il le faut pour plus d’impact, plus courtes quand ce n’est pas nécessaire d’en ajouter, car le lecteur comprend.

    J’ai ressenti un malaise que je n’avais pas ressenti depuis longtemps à la lecture d’un roman (horreur, gore, etc.), ce qui est quand même difficile à atteindre dans mon cas (dur de dégoûter une infirmière)! 😉 ***Semi-spoilers : Surtout les passages de R*** et du lavabo… Ouf!!*** Vraiment très réussi!! Et le tout cadre bien avec la série. J’aime beaucoup la plume de cet auteur, et j’ai bien hâte de plonger dans son autre série d’horreur zombie, Les yeux jaunes!

  7. Julie L.

    Un autre Cobayes de réussit! J’avoue qu’au début, j’avais hâte que quelque chose de concret arrive, mais j’ai vite compris que la mise en situation « psychologique » du monde d’Olivier au début n’était que la pointe de l’iceberg! Oscar qui pousse tout le long notre cher Olivier qui finit par céder et sans donne à coeur joie par la suite. Juste à m’imaginer certaines scènes et je trouvais ça tellement horrible et dégoûtant (triste pour la scène des chats ). Cela me fait penser au film Le collectionneur avec Luc Picard, sauf que c’est pas pour les même raisons!

  8. Christian Ross

    Auteur de la trilogie très gore « Les yeux jaunes », Yvan Godbout n’a pas perdu de ses réflexes, car « Olivier » est le plus violent jusqu’à maintenant de la série « Cobayes ». Ses descriptions sont tellement précises qu’on ressent fréquemment des malaises puisqu’il y a des scènes absolument amorales. Si vous êtes amateur, vous allez adorer. Mais si vous êtes fleur bleue, je vous le déconseille fortement. On ne fait pas dans la dentelle. Il m’en faut beaucoup pour me choquer et ce roman a réussi cet exploit. La psychologie du personnage est intéressante quoique pas nécessairement nouvelle. Effectivement, le sujet des jumeaux diaboliques a été souvent traité. Reste que cette œuvre m’a pris par surprise, et c’est déjà beaucoup. La fin nous amène vers un paroxysme qui nous scie en deux, et j’avoue que j’avais eu ma dose d’ultra-violence pour un certain temps.

  9. Sébastien Gagnon

    Quoi dire que les autres lecteurs n’ont pas déjà si bien décrit.
    Mon 3e Cobayes à maintenant. Au début de chacun, on plonge dans un univers normal, dans une vie normale avec des gens spéciaux, mais normaux.

    Dans Olivier, on plonge dès le début dans l’univers psychotique d’une personne gravement malade au niveau mental.

    Description GORE de scènes, comme un bon vieux film d’horreur des années 80. Description de la psychologie du personnage principal ahurissante.

    Les scènes sont si bien décrites, que j’ai le goût de sortir de chez moi, de trouver un Jean-Paul Pelletier et le frapper sans arrêter (imaginatif, je ne suis pas fous).

    On entre littéralement dans la vie, non, dans la peau de Olivier. Si bien décrit que je ressentais presque la douleur de ce pauvre gars.

    Avoir su avant que de grands talents se camouflaient parmi les auteurs Québécois dans le domaine du gore, j’aurais recommencé à lire bien avant.

    Pardonnez moi MR Senécal, mais, nous avons trouvé une ombre à vos livres.

    Du bonbon, du Jos. Louis, j’en veux encore.

    • mortagnettes

      Wow !! Merci d’avoir pris le temps de venir nous écrire votre commentaire.

  10. Eric Lecavalier

    Wow… Ce Cobaye est le plus « gore » de tous. Anita était quelque chose, mais Olivier… Ouch! Vraiment captivant du début à la fin. J’attends avec impatience le sixième Cobayes. Mais la barre est haute. Ça va être difficile de déloger celui là. Je voulais du dégelasse et bien j’ai été servis. Merci Mr. Godbout. Un autre auteur que je viens de découvrir.

  11. Justine Séguin

    Je suis venue moi, au salon du livre pour me faire signer les yeux jaunes. J’ai en même temps pris 2 cobayes (Benoît et Olivier). Les autres lecteurs on déjà bien décrit ce que j’ai ressenti mais je tenais à dire une chose; J’aime la façon dont, au début, on se sent mal pour Olivier et on le plein et que de plus en plus on entre en total désaccord avec ses agissements. C’est vraiment quelque chose!

    • mortagnettes

      Merci d’avoir pris le temps de venir nous écrire ton commentaire.

  12. Jean-Victor Paris-Laflamme

    Je n’avais jamais rien lu de tel, et je ne croyais pas qu’un livre pouvait être une expérience aussi choquante (bon sens). J’ai aimé le fait que l’auteur ait cherché non pas à développer une peur des psychopathes, mais de la folie! Tout était parfait niveau gore (Cependant le passage d’inceste final m’a réellement choqué ;)). Excellent et je recommande à ceux qui veulent vivre une expérience horrifique intense.

  13. Yan Descôteaux

    Une autre réussite de la série Cobaye. J’ai également lu « les yeux jaunes » (3 tomes) et outre une certaine longueur au troisième livre, ce fût tout aussi bien. Je recommande.

  14. Melanie

    Ce livre est vraiment le plus intense de la série cobayes!! L’auteur n’a pas froid aux yeux… Toutes les scènes sont expliquées dans les moindres détails. J’ai même eu de la difficulté à lire certains passages, où il y avait de la cruauté envers les animaux. Ce livre représente vraiment ce qu’un psychopathe pourrait faire comme agissements dans la vie réelle. Bon et intense!

  15. Dagio

    De toute la série, ce fût celui que j’ai le moins aimé et pour ne pas dire détesté! Un cliché n’attend pas l’autre! Le 4e de couverture en dévoile beaucoup trop. Aussi, il étai trop intense et trop, c’est comme pas assez!

  16. Mireille

    Je m’apprêtais à laisser un commentaire sur Olivier lorsque j’ai lu celui de Dagio…Je crois que nous n’avons pas lu le même roman! Je trouve au contraire que l’auteur a utilisé certains clichés pour mieux les contourner. Je sais que les goûts ne sont pas à discuter, mais de mon point de vue, Olivier figure au contraire parmi les meilleurs de la série (mon autre coup de cœur est Elliot, très éprouvant). J’ai adoré la dualité du personnage, et les descriptions de ses états psychotiques. Je suis d’accord sur le fait que l’auteur ni va parfois pas dans la dentelle, mais je ne m’attendais pas à moins de monsieur Godbout, puisque sa série Les yeux jaunes était plutôt effrayante, dans le bon sens du terme! Je ne crois pas être la seule à avoir aimé, de toute façon, vu la note générale! Bravo et merci pour ce beau moment de lecture.

  17. Mathîeu Labonté

    Oh mon dieux…
    Je ne lie pas beaucoup de livre style horreur/suspens … Mais celui-ci nous garde en haleine du début a la fin. Nous voulons savoir ABSOLUMENT ce qui ce passe dans le monde chaotique d’olivier! Mais pourquoi fait t’il cela? Pourquoi est t’il aussi arrogant que cela? Je vous avertis, si vous avez le coeur léger… Ce n’est peut-être pas fait pour vous… J’ai due déposer le livre plusieurs fois c’étais extrême et alléchant!!!

    A la fin du bouquin, mon coeur battais a 100 milles a l’heure j’avais peur de savoir la fin, peur d’être déçu mais loin de la! Il m’a donner l’eau a la bouche et j’en veux encore !!!!!

    L’auteur Yvan Godbout a sue nous montrer a quel point l’art de l’horreur québécois est a la limite extrême et sans tabou.

    Et pour finir sur une note explosives,
    VOUS DEVEZ lire les romans ‘Cobayes’
    Vous ne le regretter pas mais peut-être pour votre mental a n’en vouloir plus 😉

  18. Frederic Demers

    Une fois de plus Yvan Godbout à su me captiver du début à la fin…Bravo

  19. Olivier Courchesne Vinet

    Olivier est le premier livre de la série que j’ai lue et je doit dire qu’il était incroyable!

    Je l’avait acheter durant le salon du livre cette année et j’admet que je ne m’attendait pas à un roman aussi gore et aussi bon! J’ai adoré et ce roman ma convaincu de lire les autres de la série (pour l’instant j’ai celui de Benoit et d’Elliot. Je ne sais pas par qui je devrai commencé 😛 ).

    Le roman était autant intense au niveau de l’action qu’au niveau de émotion transmit au lecteur. La fin ma à réussit a me surprendre malgré tout (surtout sur la façon qu’elle est arrivée) et on réussissait à bien comprendre la détresse d’Olivier durant tout le roman!

    Je l’ai recommande à tous le monde que je connait (dont plusieurs sont devenus très intéresser à lire la série) et Félicitation Yvan Godbout pour se chef-d’oeuvre!

Add Review

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

305 16 112 
305