detruiredesvies-com

Être humain

etre-humain

Détruiredesvies.com

4.80 sur 5
(5 avis)
Détruiredesvies.com – Diana Belice
  • Nombre de pages
    288
  • Auteur
    Dïana Bélice
  • Date de parution
    8 octobre 2014
QTÉ
Achetez ce produit maintenant pour accumuler 169 points! 16.95$



QTÉ
Achetez ce produit maintenant pour accumuler 129 points! 12.99$




Extrait

 

Résumé

Peut-être es-tu comme moi. Une Camille. Loin d’être populaire à l’école, tu passes pas mal inaperçue, à ton grand désespoir, alors que tout ce que tu voudrais, c’est enfin te faire remarquer pour trouver l’amour. Mais être invisible n’est certainement pas le prérequis numéro un pour séduire ton prince charmant.

C’est arrivé un peu par hasard, mais j’ai déniché le mode d’emploi. Celui pour l’amour. Et avec le recul, je me rends compte que pour vivre une incroyable idylle, je ferais tout. Littéralement, tout. C’est un processus assez simple.

Étape numéro un : te trouver une bande d’amies, vraiment cool et populaire, question de te tenir le plus près possible des beaux gars de l’école.

Étape numéro deux : te créer des profils sur les réseaux sociaux, ainsi que sur des sites de rencontres.

Étape numéro trois : te dénuder devant ta webcam.

Étape numéro quatre (impensable mais souvent inévitable) : pleurer toutes les larmes de ton corps en te demandant si tout ça, c’est bel et bien arrivé.

La cyberprédation est un fléau qui s’immisce dans la vie de nos jeunes de façon insidieuse. La facilité d’accès aux réseaux sociaux rend la vérification de l’identité des utilisateurs presque impossible. Les faux marchands de rêves ont ainsi tout le loisir de berner leurs victimes plus ou moins consentantes, profitant de l’anonymat d’Internet pour obtenir ce qu’ils veulent.

5 avis pour Détruiredesvies.com

  1. beretesarah1999@gmail.com
    5 sur 5

    :

    ce roman est génial :)

  2. rousseau.jmj@gmail.com
    5 sur 5

    :

    Très bon comme livre. Ça donne froid dans le dos car on peut se faire se faire prendre au piège avec des individus malintentionnés.

  3. meganegbelanger@outlook.com
    4 sur 5

    :

    J’ai trouvé ce livre intéressant, mais le sujet, la  »cyberprédation » n’est pas un sujet qui m’attire vraiment. J’ai tout de même bien aimé!

  4. xx-paatriiciia@hotmail.com
    5 sur 5

    :

    Super je l’ai adoré je le recommande a
    Tous ceux qui aiment les histoires son des faits vécus.

  5. rejeanroy75@hotmail.com
    5 sur 5

    :

    Détruiredesvies.com de Diana Bélice, un drame des plus actuels!

    Au tout début, j’ai été intrigué par le titre de ce roman. J’ai tout de suite imaginé que ce livre traitait de l’intimidation vécue sur les médias sociaux par trop de jeunes de nos jours. Je croyais avoir affaire à des vendettas personnelles entre ados frustrés aux prises avec un surplus de testostérone. Or, ce ne fut pas le cas.
    J’ai plutôt découvert Camille, une adolescente plus qu’ordinaire. Plutôt impopulaire à l’école, elle passait carrément inaperçue.
    Pourtant, elle ne cherchait qu’à se faire remarquer et à enfin trouver l’amour. Quelle tâche ardue quand on est visiblement invisible aux yeux des autres!
    Après des années de rejet et d’exclusion, Camille se lie finalement d’amitié avec deux filles vraiment cools et populaires qui fréquentent les plus beaux gars de l’école.
    Elle est aussitôt inspirée dans un tourbillon d’exubérance puisqu’elle est soudainement invitée à toutes les grandes fêtes organisées par les jeunes les plus cools de la ville.
    Puis, en suivant les conseils de ses nouvelles amies, elle se crée un profil sur les réseaux sociaux ainsi que sur les sites de rencontres, question de trouver l’âme soeur et de se divertir un peu.
    Le flirt devient rapidement un jeu pour le trio d’adolescentes, puis le tout se corse. Étienne, le soupirant de Kim, décide de jeter son dévolu sur la belle et innocente Camille.
    Et comme un pêcheur qui sait si bien tendre son hameçon, il propose mer et monde à Camille qui aimerait plus que tout devenir mannequin afin d’obtenir la reconnaissance tant espérée.
    Souhaitant un casting photo avec un grand photographe, Camille décide alors de se dénuder devant sa webcam.
    Heureuse d’avoir réussi à convaincre Étienne qu’elle était la candidate idéale pour une séance de photos professionnelles, Camille part à la rencontre de celui qui lui ouvrira toutes grandes les portes de la gloire.
    Quelle déception! Quelle catastrophe!
    Elle se rend vite à l’évidence qu’Étienne est loin d’être le prince charmant rencontré sur Facebook. C’est plutôt une crapule de la pire espèce qui utilise Facebook pour assouvir ses bas instincts.
    J’ai eu le haut-le-coeur à plusieurs reprises en lisant ce roman. Quelle triste réalité! Quel monde insensé dans lequel nous vivons! Et dire que nous nous croyons civilisés!
    Comme je me suis senti interpellé par la condition de Camille qui pleure toutes les larmes de son corps en se demandant si elle était responsable de tout ce qui lui arrivait.
    Or, même si les médias traitent le sujet de façon régulière, il semble que le message ne passe pas. Pour une raison évidente, la facilité d’accès aux réseaux sociaux de la part des adolescents facilite la cyberprédation.
    Comme la vérification de l’identité des utilisateurs est impossible, les crapules sont libres d’agir à leur guise. D’ailleurs, les faux profils et les escrocs pullulent sur les réseaux sociaux. Il suffit de faire une brève incursion dans ce monde virtuel pour réaliser à quel point il est imprudent de donner trop d’informations sur soi sur de telles plateformes. Avec toute la naïveté inhérente aux enfants, ceux-ci ne se doutent de rien et tombent facilement dans le panneau.
    C’est cette décadence retrouvée sur les médias sociaux que l’auteure a su peindre dans ce fantastique roman qui traite de la souffrance humaine.
    Le vocabulaire est simple et à la portée de nos jeunes. Les mises en situations sont plus qu’éloquentes et traduisent un réalisme fulgurant.
    Et que dire des conversations entre les protagonistes qui nous laissent perplexes de rage!
    C’est un livre à découvrir. C’est un roman qui devrait être mis à la disposition de tous les étudiants de la province.
    Je suis toujours subjugué lorsque je découvre les romans de Diana Bélice. Quel talent! Quelle auteure exceptionnelle! Merci pour ta contribution remarquable à la littérature jeunesse.

    Par : Réjean Roy
    Page Facebook : Au-delà des mots, il y a la critique

    Détruiredesvies.com, Diana Bélice, Les Éditions de Mortagne, 2014, 288 pages.

Donnez-nous le vôtre!

 

17 
17
Créer une nouvelle liste